Cette nuit, Philippe Gatta, Ludovic Challéat, Cédric Hahlen et 3 Sherpas sont parvenus au sommet du Kangchenjunga (8586m), au terme d'un aller retour de 11h depuis le camp 4 situé à 7700m ! Benoit Rosset et Alexia Zuberer ont fait demi-tour vers 8200m, à cause de la fatigue. Christian Strangl et un grimpeur russe ont également atteint le sommet, apparemment lors de la même tentative. Plus de détails prochainement, avec peut-être de nouveaux summiters ? 

Les 4ème et 5ème français au sommet !

Enfin !!! Cela faisait presque 28 ans qu'aucun français ne s'était dressé sur la pyramide sommitale du Mont Kangchenjunga, le troisième sommet de la terre culminant à 8586m !

Pierre Béghin était le dernier : le 17 Octobre 1983, il rentrait alors dans le club très fermé des himalayistes capables de gravir un 8000 en solitaire. Deux années auparavant, Michel Parmentier et Jean-Jacques Ricouard étaient devenus les premiers français à réaliser cette ascension, toujours par la voie normale de la face Sud-Ouest, Jean-Jacques Ricouard trouvant la mort à la descente de la partie sommitale (la plus raide). Il faut également citer la tentative dramatique de Benoit Chamoux et Pierre Royer qui, sur cette même voie normale en 1995 et par une variante de l'arête ouest sur la partie sommitale, sont morts de fatigue en voulant suivre la cordée Lorétan-Troillet.

Par ailleurs, aucun de ces 3 summiters français des années 80 était encore en vie pour pouvoir nous parler des "Cinq Trésors de la Grande Neige" ! Après Jean-Jacques Ricouard, Michel Parmentier puis Pierre Béghin sont morts respectivement à l'Everest en 88 puis à l'Annapurna en 92.

Kangchenjunga_sunrise

Le "Kangch", vu de Darjeeling, avec "son" opéra au premier plan.